P1155139_edited.jpg

Oumara Mgomri

Directeur Général

D'ici 2023,

nous ferons de la SCH

un modèle de bonne gouvernance, d'efficacité et de modernisation.

J’ai hérité, à ma nomination en février 2019, d’une situation financière et économique inédite. Ma mission première a été celle de redresser la société pour renouer avec la profitabilité. Cela a été possible avec une politique de valorisation des compétences et la suppression des dispositions budgétivores.

Aujourd’hui, les chiffres d’Affaires ont augmenté par rapport aux années précédentes, passant d'un déficit à un bénéfice d'exploitation de 9 milliards de francs comoriens. La Société contribue grandement au budget de l’État à hauteur de 2 milliards dans le fonctionnement des institutions. Cette performance est le fruit d’un effort collectif. À ce titre, je salue les efforts consentis et le professionnalisme dont l’ensemble du personnel a fait preuve tout au long de notre l’année.

Nous persévérerons dans notre volonté de moderniser la SCH, d'améliorer son efficience organisationnelle et d'offrir des produits de qualité à nos clients et partenaires.

Enfin, je tiens à remercier le Président Azali Assoumani, pour sa confiance et son soutien pour faire de la SCH un modèle de bonne gouvernance économique en vue de faire des Comores un pays émergent à l'horizon 2030.